Du Solstice d’été à Lughnasadh

Ce fut une longue absence depuis Imbolc, les lettres d’informations mensuelles se font faites attendre. J’aimais partager avec vous les dictons paysans chaque mois mais c’était sans compter ce déménagement soudain dans les Cévennes qui a englouti tout le temps de poésie que je nous accordais.

Le Cycle des 8 initiations démarre une nouvelle roue de médecine celte au moment de Lughnasadh. Les vacances d’été nous font souvent oublier de célébrer les ciels, les roches, les vents, les oiseaux, les insectes, les eaux des rivières…, et nous font souvent oublier que la Terre et la Vie sont ce qu’il y a de plus précieux.

Pour reprendre les mots d’une sœur, la Terre donne sans compter... Et nous! que lui rendons-nous? Quoi de mieux que de célébrer ce nouveau cycle au moment de Lughnasadh! Le Clan de Lughnasadh forme déjà un beau cercle d’êtres réunis prêts à traverser les sagesses ancestrales celtes. Traditions prenant sources dans d’autres racines, elles raisonnent avec tant d’autres. Les Celtes pratiquaient la magie et nous y avons encore accès à leur médecine si nous honorons leur mémoire. L’approche de ce Cycle est multidimensionnelle, nous entrons dans la magie des Celtes à travers la toponymie, l’archéologie, les mythes, les contes, les témoignages, la littérature, les plantes… et par la voie directe, en éveil, à travers des voyages au tambour, des voyages olfactifs… Les plantes nous ouvrent les portes des autres mondes, à nous d’aller à leur rencontre!

Il est temps de se rassembler!

« Lughnasadh » en Irlandais signifie « assemblée de Lugh »

Lugh, Lugus « celui qui brille » ou « le lumineux » préside à cette cérémonie qui marque le début de l’automne. Les récoltes, les moissons, l’abondance de la terre, le mariage et le lien social sont mis à l’honneur lors des cérémonies qui se tenaient partout en Europe celtique. 

Des villes portent aujourd’hui encore les traces du Dieu de la lumière, Lyon. Lugdunum (Lyon), Laon en France. Le nom gallo-romain de la ville de Lyon, Lugdunum, signifie « colline des corbeaux », ainsi appelée parce qu’un vol de corbeaux montra aux premiers colons l’endroit où s’installer.

Cette fête est également consacrée à Tailtiu, la Déesse-Mère, mère de Lug, qui renda les terres d’Irlande fertiles et nourricières. 

Lugh dieu du feu & de la lumière, veilleur des moissons, des semailles & des récoltes

Cycle des 8 initiations: Herboristerie initiatique & chamanisme celte: Clan de Lughnasadh

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s