L’Ortie

L’Ortie, la grande ambassadrice des mauvaises herbes ! Tonique général – Forces vitales

Ortie ...Nom latin Urtica dioïca
Famille
Urticaceae

La plus riche en chlorophylle 1,5 g/kilo de feuilles fraîches

Riche en protéines, elle a une puissante action

reconstituante et anti anémique. Protectrice artérielle

Eczéma, Prostate, Goutte, Galactogène, Diabète, Tonique, Anémie, Déminéralisation, Carence en fer TM, Allaitement, Allergie grave, Rhumatisme TM & Jus, Fatigue.

Vétérinaire: Elle fait pondre les poules et reproduire les vaches.

Plante fortifiante et dépurative. Fatigue, acné, saignements.
Alimentaire : légume feuille, fameux en soupe
Agricole : engrais et anti-pucerons en macération ou décoction

 Identification  Grande plante jusqu’à 2 m. Espèce dioique. 5 espèces dans le genre Urtica . Différent de Urtica urens qui est annuelle, L’Ortie brûlante. Feuilles plus petites et ovales. Esp monoïque

Vivace par ses longues racines jaunes ramifiées et colonise rapidement. Longues feuilles ovales, et pointues, dentées et couvertes de poils urticants. Récolte 4 saisons si on fauche avant la montée en graines.

Fleurs disposées en grappe, vert-jaune.

Parties utilisées = la plantes entière

Bio indicatrice  Pionnière envahissante, lieu riches en matière organiques

Biotope/ Habitat sols riches en azote souvent proches des habitats humains, des étables, des écuries.

Composition chimique Vit C, calcium, potassium, fer, phosphore, magnésium, Silice, Flavonoïdes Vit A, B2, B5, acide café¨que, chlorogénique, glyco protéïne, lipides et sucres.. Feuilles sèches 20% de protéïnes. FER dans l’ortie fraîche.

Les racines = polysaccharides, stérols, acides phénols, céramides…

Les poils urticants ont une enveloppe riche en silice, se cassent au moindre toucher en libérant le liquide… histamine, sérotonine, acide acétique, formique, acétylcholine/ 

Histoire Comme il est impossible de raconter toute la flore utile du proche voisinage de l’homme, on sollicitera la grande ambassadrice des mauvaises herbes. Gourmande de nitrates et de phosphates, elle a vu la multiplication prodigieuse de ses terres d’élection. Avant les sols les plus riches = fonds des vallées aux lisières des bois frais, sur les rives fumées par les hordes d’animaux  qui vont boire.

Les déchets organiques & les cendres jetés près des habitats, pieds de murs, fossés et décombres.

Très riches en pigments, pouvoir tinctorial fort…

Formes galéniques

Tisanes feuilles,  Décoction racines & graines, TM, condiments,  légumes, onguent

« Les graines prises avec du vin cuit excitent au jeu de l’amour » dit Galien

Préparation

En alcoolature, les racines ou plantes entières avant floraison.

Approche sensible Notes terreuses, fibreuses, resserrées, un peu organiques, des notes de réglisse. Laver les racines déterrées au printemps ou à l’automne, les brosser, les couper menu, et les remplir dans une bouteille jusqu’au goulot, recouvrir d’eau de vie de 38 à 40%, 14jours dans un endroit chaud.

Bain de pied

Faire macérer 5 liters eau pendant la nuit avec 2 poignées d’orties fraîches. Tiges et feuilles. Le lendemain réchauffer l’eau 20 min. Laisser les orties dans l’eau. A réutiliser 2 fois.

Cueillette pour Tisane l’hiver

Fraîches +++

Celles cueillies en mai sont très bonnes à sécher pour le stockage en hiver. 

Comestible Jeunes pousses et feuilles en soupe. Avec les fleurs Tisanes & sirops & vins.

Propriétés et usages internes et/ou externes

Stimulante, apéritive, reminéralisante. Favorise les échanges métaboliques, stimule les activités des glandes endocrines et améliore la production de globules rouges grâce à sa chlorophylle et Vit C (100mg/100g)

Médecine

LA plus dépurative au niveau rénal, et à la fois hémoplastique.

Agit sur le Pancréas, donc hypo glycémiante.

Inflammation des voies urinaires et augmente les selles.

 Au printemps et à l’automne, tisane d’ortie,

Réveil de la sphère digestive et une forte stimulation rénale.

Tropisme hépatique et circulatoire fort :

Foie & RATE, glaires d’Estomac, et des voies respiratoires, crampes et ulcères d’Estomac, intestinaux et maladies pulmonaire.

Une alcoolature à partir des racines seules à l’automne et début du printemps. A partir de la plante entière.

La racine inhibe l’aromatase, qui transforme la testostérone en oestradiol, donc ++ hypertrophie de la prostate.

Anémie Ortie fraîche, cystites, dermatoses, diabète gras, dysménorrhées, goutte, faiblesse générale, rachitisme, douleurs articulaires. TM cure de 3 sem/mois.

Refroidissement, Rhume des foins…

Sciatique, 6 bains complets de 200gr d’Ortie. Massage lent avec la plante fraîche,, de l’extérieur de la cheville vers la hanche.

Chevelure peu fournie, se laver la tête avec une décoction feuilles + racines

Chute de cheveux, décoction d’orties fraîches puis de racines. 100gr de racines pour 1 L  ou mixer des feuilles d’orties, utiliser le suc  comme masque 10min. Attention ça noircit les cheveux blonds.

Eczéma, maux de tête, calculs rénaux  et urinaires… TISANES D’OrTiE

Champignons aux ongles…cor, fistule…lumbago, névralgies

Excroissance cancéreuse de l’Estomac.

Recette = Bouillon d’orties 150 g d’ortie, 3 pions d’ail, 3 oignons…

Elixir Bach Unité familiale, Apaisement, solidaire entre elles, et poussent groupées. Plante bienveillante qui régénère les sols.

Elle est tout à fait chaude, purge l’Estomac, et en fait disparaître les humeurs. Hildegarde