Du Maître-distillateur à l’essence

Du Maître-distillateur au flacon d’huile essentielle

Voici quelques réflexions – venues de mon expérience du terrain en tant qu’éleveur laitier puis en tant que conseillère en phytothérapie – quant à notre façon d’utiliser les huiles essentielles parce qu’ aujourd’hui, le marché des essences de plantes est en plein essor, et nous savons déjà qu’il y a des qualités d’ huiles essentielles différentes et ce, pour diverses raisons.

Cet article vient aussi nous rappeler la concentration extraordinaire des principes actifs présents dans les huiles essentielles et dont les effets ne sont pas sans danger pour nos organes vitaux. Ici nous allons entrer dans le vif du sujet, concernant les distillations-transformations des plantes, quelques principes actifs & leurs applications, dont une recette anti-inflammatoire.

un peu d’histoire…

Les Égyptiens ont créé les arômes pour leur usage personnel ainsi que pour les rituels et les cérémonies dans les temples et les pyramides. Les grands prêtre s égyptiens utilisaient les arômes pour ouvrir leur sub-conscient et augmenter leur habilité à communiquer avec le monde spirituel.

Lorsque la tombe du roi Toutankhamon a été ouverte en 1922, on a découvert 350 litres d’huiles aromatiques contenues dans un cinquantaine de jarres en albâtre.   Ils avaient recours à la fumigation pour disperser des huiles, et ainsi purifier l’air et fournir une protection contre les mauvais esprits.  Ils utilisaient des huiles essentielles pour des fins médicinales bien avant que les plantes ne soient étudiées au point de vue de leur utilisation médicinale.

Au Moyen âge, Les huiles essentielles avaient une valeur comparable à celle des des métaux précieux. Les arabes se mirent à distiller* les herbes aromatiques et les techniques d’extraction & de distillations progressèrent.

8cebb3523b14b59f311822af3cb8e2eb

Le peuple arabe de l’Antiquité a commencé à étudier les propriétés chimiques des huiles essentielles.  Ils ont développé et perfectionné le processus de distillation.

  Ils extrayaient l’huile de rose et l’eau de rose, qui étaient très populaire au Moyen-Orient à cette époque.  Les rois troquaient et achetaient des terres, de l’or, et des esclaves en échange d’huiles extraites de façon rudimentaire.  Les huiles avaient plus de valeur que l’or.

Au 13è siècle, on commença à utiliser les essences de Lavande et de Romarin.

Les croisés rapportèrent de leur conquête ce qu’on appelle aujourd’hui l’Aromathérapie.

Une grande partie des connaissances au sujet des huiles essentielles a été perdue durant le Moyen Âge et lors des incendies de bibliothèques telles que celle d’Alexandrie.  La précieuse science de l’aromathérapie a refait surface dans le cadre de l’industrie cosmétique et de la parfumerie.

Une huile essentielle 

Les Huiles Essentielles sont des composés d’éléments biochimiques : hydrocarbures (Terpènes et sesquiterpènes) oxydes, des éléments aromatiques tels que Phénols, alcools terpéniques, esters et éthers, cétones, acides & aldéhydes. Certaines contiennent des produits sulfurés (Crucifères, Liliacées, Capucine, Ail, Oignon) associé à de gommes, résines.

Les Huiles essentielles sont des produits huileux, volatils, odorants, âcres, inflammables, solubles dans les huiles végétales, l’alcool. Elles ont la capacité de dissoudre les graisses, l’iode, le soufre et le phosphore. Elles agissent d’ailleurs comme un solvant à la manière de l’éther sur les Lipides et le cholestérol.

Aux cotés de l’HE, la plante contient dans certains de ses organes, des « hétérosides », produits glucosides, constituants fixes, non volatils, non aromatiques, mais puissamment actifs au point de vue pharmacologique. Ces constituants se dégagent dans les infusions, les macérations, les décoctions, les teintures-mères, les alcoolats.

La distillation ? Les différentes méthodes d’extraction

AU 17è siècle Paracelse et son disciple Lefébure parvinrent à comprendre une grande partie du secret des plantes…Ils amenèrent à un haut degré de qualité des préparations de liqueurs de plantes d’où ils tiraient « le premier être de la plante », le purifiant au suprême degré en l’exposant au soleil pendant 40 jours. Ultérieurement, d’autres médecins et biologistes mirent au point les distillations à la vapeur d’eau qui entraient les principes odoriférants contenus dans les plantes aromatiques, leur semences, leurs feuilles ou leurs racines.

Pouvoir & Vertus des huiles essentielles.

Elles possèdent des qualités revitalisantes et excitantes de l’épiderme à travers lequel elles ont un pouvoir de pénétration très important. Elles se trouvent rapidement diffusées dans le derme et transforment les tissus chéloïdiens comme on peut le constater après un massage. Puis les constituants sont diffusés à travers l’organisme par osmose, pénètrent à une vitesse étonnante dans le sang et parviennent au niveau des glandes, des organes et du système nerveux.

Une demi-heure après application de l’essence, son odeur se retrouve dans les urines, les fèces, la sueur.

Par leur pH acide, un pouvoir anti septique, anti bactérien, anti microbien, et anti fongique élevé est octroyé aux huiles essentielles. Pour être précis dans l’application d’une huile essentielle, nous devrions faire faire au malade un examen bactériologique avec la technique de l’aromatogramme pour identifier les germes. L’aromathérapeute prescrira ensuite les mélanges appropriés.

Utilisation des huiles essentielles

Je peux parler ici de mon expérience dans une ferme bretonne et de la mise en place de Soin des vaches laitières en Ille & Vilaine par les huiles essentielles dans le cadre d’une étude sur le terrain grâce à l’Association d’éleveurs en système économe en intrants, à base d’herbe. 3 groupes pilotes ont accepté de traiter leur vache avec un trio d’huiles essentielles. Vous trouverez ce travail d’étude de terrain ICI

Pour qu’une thérapie fonctionne bien, il faut qu’elle agisse sur 3 points:

la toxémie, le germe et le terrain :

Le terrain est la nature de l’individu, son équilibre immunitaire et métabolique, qui peut être perturbé et entraîner une maladie.

Le germe est la bactérie ou le virus retrouvé dans la maladie.

La toxémie représente l’accumulation de déchets.

Si on ne traite pas la toxémie en même temps que le germe, ce que font les antibiotiques, la maladie apparaîtra tôt ou tard.

L’utilisation des Huiles ESsentielles

Sur la Peau

L’idéal est un excipient à interface Eau-Gras, car les H.E. sont miscibles dans le gras (crème fraiche, jaune d’œuf, huile…) mais pas trop gras pour ne pas empêcher totalement la diffusion des H.E.

L’huile alimentaire se révèle être un mauvais excipient car ralentit trop la diffusion des H.E.

Les substances grasses, l’alcool et les gels neutres sont les excipients les plus intéressants.

L’idée majeure est de trouver quelque chose de proche de l’animal : le beurre clarifié

En diffusion

Les gouttes d’HE ont un effet mouillant sur les voies respiratoires, risque d’asthme. Les diffuseurs diffusent les HE en les éclatant en petites molécules, ce qui fait passer les molécules par les voies respiratoires et c’est équivalent à une intraveineuse !

IMPORTANT = je ne conseille pas d’usage interne sauf prescription d’un professionnel.

Voici un protocole trèes anti-inflammatoire à usage externe.

HE Eucalyptus citriodora 1/3

HE Thymus saturéoïdes 1/3

HE Rosmarinus officinal à verbénone 1/3

Le romarin verbénone : draineur hépatique, pouvoirs mucolytiques qui agissent sur la toxémie.

Le thym saturéoïde (à bornéol) posséde donc du bornéol, tonifie le foie, possède du carvacrol qui détruit tous les germes (in vitro), et du thymol, un peu moins toxique mais à large spectre.

L’Eucalyptus citronné contient du citronellol, anti-infectieux qui relance le système immunitaire et du citronellal, un anti inflammatoire majeur.

Falsification des Huiles essentielles

Bonne présentation, odeur agréable & un coût bas sont les qualités retenues par les industriels. En aromathérapie il est fréquent de trouver des hydrolats avec de l’alcool.

Les huiles essentielles du CODEX (pharmacopée officielle française) sont moins naturelles parce qu’elle sont modifiées pour les mettre en conformité avec certaines normes de densité, de pouvoir rotatoire ou de solubilité.

Notre Santé dépend du respect des lois naturelles aussi bien dans notre alimentation

& notre mode de vie que dans notre vie spirituelle.

Elles doivent être pures et naturelles qu’elles soient utilisées en thérapeutique ou

comme produits d’hygiène corporelle.

Quintessense a fait le choix de distribuer Astérales & Herbes & Traditions pour les Huiles essentielles pures, puis beaucoup d’autres fournisseurs comme Douces angevines en ethno-cosmétologie, les essences d’Or’ion, des parfums thérapeutiques, Le bol d’air Jacquier pour réoxygéner son sang…